Lamborghini Sián Roadster, la supercar ultime

La Sián avait fait sensation lors de sa présentation en 2019 avec son moteur hybride, le premier de l’histoire de Lamborghini. Sa version roadster s’avère encore plus exclusive.



Ne cherchez pas de supercar plus exclusive que la Sián Roadster, cela n’existe pas (encore). Son pilote et son passager auront le privilège de s’installer dans l’un des cockpits les plus spectaculaires de tous les temps. Quant à son habitacle sans toit, toujours ouvert, il leur permettra de profiter des vocalises de son V12, le plus puissant jamais installé sur une Lamborghini : son système hybride combine en effet un moteur essence de 785 ch et un groupe électrique de 34 ch, pour 819 ch au total avec une vitesse de pointe de plus de 350 km/h.

Plus important que les chiffres bruts, la Sián Roadster est équipée du supercondensateur développé par Lamborghini : une technologie unique qui stocke dix fois la puissance d’une batterie lithium-ion classique. Trois fois plus puissant qu’une batterie de même poids, il est situé dans la cloison entre le cockpit et le moteur, ce qui assure une parfaite répartition du poids. Autre nouveauté, la Sián Roadster adopte un système de freinage à récupération très sophistiqué, spécialement développé par Lamborghini. En clair, le supercondensateur recharge entièrement le système de stockage d’énergie chaque fois que le véhicule freine. Du grand art !



Sa silhouette évoque subtilement la ligne iconique de la première Countach, qui s’étend en diagonale depuis le cockpit vers l’arrière et culmine avec les ailerons aérodynamiques derrière le conducteur et le passager. Un design épuré qui reflète l’efficacité aérodynamique optimisée de la voiture et de ses prouesses technologiques. L’arrière de la voiture intègre le design hexagonal signature de Lamborghini, dont les six feux inspirés de la Countach. Une série limitée à 19 exemplaires, dont le prix n’a pas été dévoilé...

Infos : lamborghini.com