Sébastien Kito

Sébastien Kito est sculpteur, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1990. Influencé par le courant des abstraits Cobra, il y fréquente l’atelier de Pierre Alechinsky. Dans le même temps il travaille pour des artistes du Nouveau Réalisme, tels Jean Tinguely ou Raymond Hains dont il sera un fidèle collaborateur.




Sa passion de l’énergie du vide est héritée de ses origines japonaises, son père Akira Kito est un peintre célèbre. C’est à travers ce prisme qu’il met en œuvre sa propre poétique de l’espace ; à la recherche d’une joie de vivre par la couleur et la courbe.



Ses sculptures en sont une élégante synthèse : mobiles, articulées, évidées elles sont souvent porteuses de réminiscences anthropomorphiques, animalières ou végétales qui nous surprennent.





Dans ses nouvelles séries Kojiki et Teatrinox, Sébastien Kito poursuit son interrogation sur le vide et l’origine de la vie à travers la couleur, utilisant le verre polychrome et le satinage informel de l’inox. Eclatantes et solaires, ces sculptures témoignent des recherches actuelles de l’artiste sur la convergence entre le Zoroastrisme et le Shintoïsme.







Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections privées en France, en Allemagne, au Luxembourg, en Belgique et aux Etats- Unis. Repéré par Simon Spierer pour faire partie de sa célèbre collection : « Waldes der Skulpturen » au Musée de Darmstadt, Sébastien Kito y côtoie les plus grands dont Constantin Brancusi, Lucio Fontana et Agustin Cárdenas.

Ses sculptures se déclinent en différents formats et agrémentent nombre de parcs, de jardins privés, roof-top et terrasses. Elles sont aussi visibles dans des lieux publics tels le luxueux Hôtel du Ministère à Paris 8éme, l’Office notarial 14 Pyramides à Paris 17ème, la Tour Ampère à La Défense, ou encore Place de l’Anquetille à Arcachon.